Ce dimanche point de Barbès Runners sur le macadam parisien (ou seulement en lièvres), alors on a décidé de donner la parole à deux athlètes hors normes mais surtout à deux de nos plus fidèles supporters. On ne manquera pas de réagir quant à leur performance mais d’abord nous leur souhaitons, ainsi qu’à toute la team Adidas Runners Pigalle, un bon marathon ! Au carton les mecs !

Adrien G. Qui sont Tic&Tac ?
[Flo aka Tic] Disons que nous sommes 2 ingénieurs dans une grande entreprise française de l’aéronautique. Dans le même service, on doit le fait de ne pas être dans le même bureau par le seul souci de notre santé mentale de la part de nos chefs.
[Juju aka Tac] Souvent inséparables, on bosse, on s’entraîne, on se douche et on boit des coups ensemble. Pour couronner le tout, soi-disant on se ressemble. On nous prend souvent pour des frères…
[Flo]…ce que je ne comprends pas bien pourquoi car Juju est bien plus beau gosse !
En vrai, la définition de Tic & Tac est un peu mouvante car ça dépend de l’ordre d’arrivée en compétition…
[Juju]…même si depuis un bon moment, je me fais bien défoncer ! Il ne m’a pas attendu pour progresser depuis que je me suis fait une fissure de fatigue au cul.

A.G. Comment connaissez-vous les Barbès Runners ? Que vous apportent-ils ?
[Juju] Là encore c’est une histoire de boulot.
[Flo] En fait, on partage le même entête sur notre bulletin de salaire avec le soi-disant coach/gourou des BR, Adrien, qui nous a initiés à leur secte.
[Juju] Ce sont des gros débiles comme nous concernant la course à pied, et comme on s’y retrouve dans leur devise “Au carton”, on a forcément très vite adhéré.

A.G. Et lequel préférez-vous ?
[Juju] Pour être honnête, je dirais bien une des filles ! ☺ Mais je risque d’avoir des problèmes dans le groupe car la plupart sont maquées.
[Flo] On peut citer Adrien pour son hygiène de vie irréprochable ; Cam’ pour sa patience de supporter un marseillais moustachu…
[Juju]…Antho pour ses marinières assorties et choisies par sa femme, Garance pour sa capacité à courir pour 12 teams ; Brice pour son talent gâché par sa blessure de vieux ; Thomas car il a la capacité à s’entrainer comme un connard seul le soir ;
[Flo]…Seb’, le président hipster auto-proclamé pour ses groupies; Ahmed et sa détermination à revenir après une cure de KFC ; Sylvain pour son compte Insta…
[Juju]…Perrine & Cécile avec leur peu de volume d’entrainement qui leur permet d’avoir une vie sociale digne de ce nom ou Laura & Florian pour leurs horaires de taff…
[Flo]…N’oublions pas Marjo et son boulot de rêve chez les grands mécènes de la course à pied.

A.G. Comment les définiriez-vous en quelques mots ? Si ils étaient une équipe de L1 ? Un groupe de rock ? Un fruit ? Un plat ? Une chanson de Lara Fabian ?
[Juju] Une belle bande de bras cassés… en mode « cour des miracles » comme dans “We Are Four Lions” mais toujours une sacrée famille de 7 à la Maison (on a les références qu’on mérite…)
[Flo]…comme le FC Lorient : du beau jeu mais aucun résultat !

A.G. Quid des Adidas Runners Pigalle ? Sont-ils votre secret pour une bonne préparation marathon ? Que pensez-vous de leurs sorties nocturnes et de leur QG ?
[Flo] Les Adidas Runners Pigalle c’est la cerise sur le Mac-Do ! On est toujours bon dernier au classement AR Paris…
[Juju]…mais cela pourrait changer si le seul critère était la performance.
[Flo] Ce sont eux qui nous permettent de doubler le mardi/jeudi soir dans une bonne ambiance…
[Juju]…oui, ou alors de se prendre une belle timbale au mauresque pour performer le lendemain au travail ou à la séance du midi.
[Flo] Une belle bande de soiffards plutôt que des sportifs !

A.G. Parlez-nous de votre club ? De votre coach ? De vos partenaires d’entraînement ?
[Juju] Nous sommes licenciés dans le club athlétisme de notre entreprise. Et on résiste aux multiples appels du pied du président des BR qui aimeraient nous faire signer.
[Flo] On s’entraine le midi en semaine avec un petit groupe restreint, comprenant Adrien évidemment, Irondino notre maçon V1, Nico Duhail (un boulanger-traileur reconnu en IDF) mais aussi Omar, Damien, KK8, Mich’-Mich’, Philippe, etc…
[Juju] Au départ, on s’entrainait seul comme des baltringues. Puis est venu Alex, un nazi de la course à pied qui est devenu notre coach et qui a professionnalisé un peu tout ça…
[Flo] … un créateur d’exploits pour des mecs venant de nulle part mais depuis, il s’est exilé en Chine et est devenu mi-homme à la maison, mi-blogueur mode/triathlon ! (https://www.instagram.com/alexdelort/)

A.G. Quelle expérience avez-vous en course à pied ? Vos RP ? Votre plus belle anecdote de course aux côtés des BR ?
[Flo] Ca fait 3-4 ans que je cours, de plus en plus régulièrement malheureusement….
Mes RP : 33’42” au 10k de Vincennes en 2016 / 1h13’49” au semi de Paris 2017 / 2h44’06” au marathon de NYC 2016.
[Juju] Quant à moi, certains BR m’ont qualifié de champion du monde de l’entraînement au vu de belles séances passées mais que je transforme difficilement en compet’. 10k j’en ai jamais fait…
[Flo] …en vrai, 34’57” à Houilles en décembre 2016…
[Juju]…mais 1h16’15” au semi de Paris 2017 et 2h49’56” à New-York pour mon premier marathon en 2016.
[Flo] Ma plus belle anecdote était sur le semi de Paris, couru avec Adidas Runners Paris et une bonne partie des BR. En dehors de la météo mémorable, c’était bien sympa d’être à la bagarre avec pas mal de copains (notamment Antho que j’ai relégué à quelques secondes sur 20m à l’arrivée).
[Juju] Moi, ce serait avec Seb où lui et moi avions eu l’intelligence de faire un kilomètre chronométré sur piste (soirées de Saint-Maur). Je dominais ma série puis il m’a déposé sur le dernier virage. Ses gros quadri de sprinteurs ont fait le travail. J’en ai longtemps entendu parler de cette histoire…
[Flo] Et en attendant d’être invité à un trail en équipe avec eux (si quelqu’un lit ce message).

A.G. Quel objectif dimanche ?
[Juju] Sub 2h40 pour moi.
[Flo] Pour moi, entre 2h35 et 2h40, mais de préférence plus proche des 2h35 et donc garder le surnom de Tic 🙂